Tout le monde connait le chat de Schrödinger. Ce fameux chat qui serait à la fois mort et vivant, tel que défini d’après un modèle quantique. On peut s’amuser à faire l’analogie avec les prédictions d’impacts des changements climatiques sur les répartitions d’espèces. La plupart de ces prédictions ont été réalisées par le biais des modèles de prédictions de répartition (abrégés SDMs en anglais). Le problème, c’est que les SDMs.. Read More